Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 13:17

Très utile pour le déménagement, j'ai récupéré le gros tas de feuilles de devoirs, copies de philo, de lettres, d'histoire-géo que mes enfants ont allègrement mis à la poubelle. Vive les vacances !
Ma vaisselle est protégée, mais que vont-ils faire quand ils retrouveront ces copies en m'aidant à déballer les cartons ? J'attends leur réaction.


 
Mes enfants étant déjà partis, j'ai accueilli les derniers jours qui nous restent à vivre à Perpignan un hôte provisoire  : 


Ne criez pas ! Il est inoffensif, malgré sa laideur. Et c'est surtout un animal très utile dans les pays chauds : il se promène sur les plafonds, en haut des murs et attrape tous les insectes qui gènent les humains : mouches, moustiques, mites, araignées... Alors, à choisir entre le gekko et les mouches...
Le Tour de France doit passer aujourd'hui à Perpignan, la "Pénétrante" leur est réservée, il a donc fallu dévier les vacanciers automobilistes, ce qui n'est pas simple. Je n'ai pas cherché à suivre les champions de la petite reine, j'ai pris mon vieux vélo avec ses sacoches sur le porte-bagages et suis allée tranquillement chercher le pain.


Notre dernière ballade s'est déroulée dans les hautes Corbières, à près de 800 mètres d'altitude : les châteaux Cathares Quéribus et Peyrepertuse, distants l'un de l'autre d'environ cinq kilomètres. 




Hier, un dernier plongeon dans la mer... et nous laissons la place aux milliers de vacanciers en mal de soleil !
Près de deux ans sont passés. Je vous remercie pour vos visites sur mes pages d'Une Flamande à Perpignan, vos petits mots sympathiques et encourageants.
Un chapitre se termine. A bientôt peut-être sur un nouveau Journal... qui se passera en Auvergne.

 

Repost 0
Published by Une Flamande à Perpignan - dans Catalogne
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 18:42


Cette vue panoramique a été prise avec six photos alignées, une superbe vue sur la côte Vermeille. En partant de loin, à gauche, on aperçoit les plages de Canet, Saint Cyprien, Argelès, puis devant nous Collioure, Port-Vendres, et, à droite, le phare du Cap Béar, puis Banyuls.
C'était magnifique !



Après les ballades, souvent, les soirs de fin-de-semaine, chacun prépare son assiette de repas : "le plateau DVD". Et, après de longues discussions, quand nous nous sommes tous mis d'accord, le choix du DVD est fait et la scéance peut commencer...
... Quelle réponse donneriez-vous à la question de mon amie 
Naline, "êtes-vous plutôt ordonnés ou désordonnés"... ou pratiquez-vous plutôt  l'ordre dans le désordre ?! J'avoue qu'ici, c'est vraiment "le bazar" !


Scéance grandiose !
 
Repost 0
Published by Une Flamande à Perpignan - dans Catalogne
commenter cet article
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 16:33

Dans la vallée du Vallespir où les torrents abreuvent au printemps la rivière le Tech, nous nous sommes arrêtés un moment à Arles-sur-Tech. Dès 778 on y a installé une abbaye bénédictine, et l’immense église abbatiale Sainte Marie. A gauche du portail, derrière une grille, ce trouve un sarcophage couvert daté du IVème siècle, appelé la Sainte Tombe.
En permanence on y trouve une eau limpide et pure, tous les jours naturellement renouvelée. D’où arrive-t-elle ? L’origine n’a jamais été expliquée. Des guérisons miraculeuses de la peau lui ont été attribuées. A la fin du XIIème siècle, Guillaume Gaucelme, que l'on voit représenté par un gisant debout, a été guéri en appliquant sur son visage rongé des compresses imbibées de cette eau.



J’ai aimé aussi ces clochettes fixées à une roue que l’on fait tourner à l’aide d’une corde pour les faire tinter. 



Et la jolie croix de pierre représentant le Christ en mandorle entouré des symboles des quatre évangélistes.

 

Poursuivons à présent notre route vers Saint-Laurent de Cerdans… et ses toiles du soleil.




 
Repost 0
Published by Une Flamande à Perpignan - dans Catalogne
commenter cet article
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 18:15

Une petite heure de route depuis Perpignan et nous voici au coeur de la Catalogne du sud, à Gérone.
Il faisait froid ce matin et sous un ciel uniformément bleu nous avons commencé la visite par les jardins surplombant la ville. 
Circuler dans le coeur de la vieille ville est un plaisir. Les ruelles,
carrers, sont pratiquement toutes piétonnes et permettent aux promeneurs de marcher le nez en l'air afin de mesurer la hauteur impressionnante des façades de pierre gris-clair et des murailles qui entouraient autrefois l'ancienne Gérone. L'immense cathédrale gothique se dresse au sommet.
On a offert aux étudiants de Gérone les plus beaux bâtiments anciens, un ensemble de palais et de couvents, transformés en université. Ils ne sont pas loin des jardins et peuvent traverser la longue muraille romaine pour rejoindre les 
Banys Arabs (les bains arabes).
Les musées exposent des trésors du Moyen Age, en particulier la tapisserie de la Création, réalisée vers 1100. 

 









Une liqueur de rat, de salamandre, l'absinthe, des boissons courantes pour les habitants de Gérone ?

En 1877, Gustave Eiffel a construit sur l'Onyar le pont "Peixateries Velles" (vieilles pêcheries) en "palanques vermeilles". 


Un petite ruelle dévoile aux passants une minuscule chapelle, habitée par la précieuse Présence, adorée en permanence par de discrètes orantes vêtues de blanc.

Repost 0
Published by Une Flamande à Perpignan - dans Catalogne
commenter cet article
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 20:22
Par un temps froid mais ensoleillé, nous avons fait une magnifique ballade au Cap Bear, sur la commune de Port Vendres, entre Banyuls et Collioure.
La clarté du ciel permettait de voir très loin en Espagne, au-delà de Cerbère au sud (Cap Creus) et au-delà de Leucate au nord.
Observation des goélands et de quelques rares puffins.
Escalade de rochers.
Et le bruit de la mer, et le bruit des vagues. Hivernal encore.

 

  

  

  
  
Repost 0
Published by Une Flamande à Perpignan - dans Catalogne
commenter cet article
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 16:07

Malgré la pluie, le vent et le froid, nous avons cherché des signes du printemps au Boulou et à Saint Genis-des-Fontaines.

Dites, les belges flamands, vous rappelez-vous les "rislaplusbladjes"?
C'est en France que j'ai compris qu'il s'agissait, et s'agit encore, des feuilles de la marque Riz-la-Croix (Riz
la+) !
Il y avait aussi la marque JOB, leur concurrent.
L'honorable famille JOB, fabriquants de cette marque de papier à cigarettes, réside dans un superbe château flanqué de serres grandioses. Cette magnifique propriété, entourée d'un grand mur et de vignes, ne se laisse approcher que de loin, d'où la mauvaise qualité de la photo.

Difficile aussi de prendre des photos sous la pluie, mais le soleil nous a gratifiés d'un rayon devant l'abbaye de Saint-Genis-des-Fontaines, fondée au VIIIème siècle. J'ai eu juste le temps de prendre quelques photos des joyeux compères et de la main du Christ gravée dans la pierre d'angle.

L'église est dédiée à Saint Genis, martyr à Arles en 303. Le linteau de marbre blanc au-dessus de la porte est une réalisation de grande finesse.

Une visite éclair à Collioure, où le parfum envoutant d'un eucalyptus, un pêcher en fleurs et un énorme romarin tout bleu nous ont confirmés que, oui, le printemps a bien commencé ! 

  

 
Repost 0
Published by Une Flamande à Perpignan - dans Catalogne
commenter cet article
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 14:18

En effet, l'article de l'autre jour a disparu avec la queue de la tempête. Entre temps, l'électricité est revenue pour de bon. Peu à peu les choses rentrent dans l'ordre : les écoles ont réouvert leurs portes, on a ramassé les branches arrachées, les tuiles tombées, et les arbres déracinés attendent d'être débités pour alimenter un bon feu de cheminée. 
Nous gardons de ces deux jours le souvenir le meilleur. Alors qu'alentour le vent hurlait dans la nuit totale, nous nous sommes blottis autour des bougies. Une soirée paisible, ma foi. Lecture, piano, dessin. Pas de broderie, faute de bonne lumière !



Merci Dominique, pour le titre ! Mais comment traduire cela ?!
Repost 0
Published by Une Flamande à Perpignan - dans Catalogne
commenter cet article
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 21:44
Magnifique visite de l'illustre abbaye bénédictine Saint-Michel de Cuxa, construite dès le Xème siècle sur les flancs du Canigou, embellie sous l'abbé Oliba.
Oliba, c'est lui qui a imaginé et imposé l'idée de
la trève de Dieu.

L'immense église dédiée à Saint Michel, les chapelles de la Crèche, de la Vierge, des archanges Raphaël et Gabriel, de la Trinité, ainsi que le cloître forment ce vaste ensemble de l'architecture romane, construit à la gloire de Dieu.
Puis vint l'époque moderne avec ses pillages, ses dégradations,et la vente du monastère comme bien national. On a retrouvé des arcades et des colonnes de marbre rose dans une maison américaine et le musée de New York a récupéré une bonne partie des chapiteaux du cloître. 
Heureusement, depuis quelques décennies l'abbaye a regagné un peu de sa grandeur d'autrefois, grâce au service des Monuments Historiques.


L'histoire de la pierre de l'autel est assez pittoresque : Dans les années 1970, en descendant une des rues du village de Vinça (village qui se situe à une dizaine de kilomètres de l'abbaye), un homme s'étonne de la jolie pierre qui fait office de balcon sur une maison de maître. Ce joli balcon était en fait la pierre de l'autel de l'église...

Dans la vigne enneigée... les inévitables boules de neige ! 
Repost 0
Published by Une Flamande à Perpignan - dans Catalogne
commenter cet article
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 16:06

Il existe à Perpignan une fabrique de bijoux élaborés à partir de grenats.

(http://www.joyaux-perpignan.com)


Les grenats sont appelés ainsi parce qu’ils présentent la couleur rouge des grains de la grenade.

 

A défaut d’une bague, d’un bracelet ou de boucles-d’oreilles en grenats,

  je me suis confectionné un bijou éphémère avec les fruits :


 Salade de grains de grenade au sucre roux  


 Grenadine nature


Repost 0
Published by Une Flamande à Perpignan - dans Catalogne
commenter cet article
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 16:35





Le Campo Santo, ancien cimetière de la Cathédrale Saint Jean Baptiste de Perpignan, a été transformé en salle de plein air pour les manifestations telles que le Gran Festival d'Esbarts qui a eu lieu hier soir. Plusieurs groupes de danse traditionnelle de Catalogne du Sud - venus de Barcelone - ont retrouvé leurs frères et soeurs du Nord ici à Perpignan pour une représentation de leur danse des  plus  gracieuses et colorées : la Sardane. J'ai essayé de comprendre les explications... tout était dit en catalan bien sûr, langue aussi mélodieuse que leur musique, la Cobla.
"Foment de la Sardana", "Dansa de Fadrins", "Hereu Riera i Morisca", "Seguidilles de Castello", ...



Les costumes étaient superbes,



tout comme les espadrilles, de fabrication Catalane.


Rendez-vous à Lyon, le 6 juillet, pour le Festival d'Yseure de la Musique !

Repost 0
Published by Une Flamande à Perpignan - dans Catalogne
commenter cet article