Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 11:11
A présent, il va falloir glisser doucement et sûrement vers une autre région : L'Auvergne. 
Voici deux recettes de printemps, l'une "l'angélique en salade" proposée par 
Jeannot et Jacquie qui m'avaient appris à faire la paëlla, et l'autre le sirop de sureau auvergnat, mais la recette vient de mon amie flamande Myriam.

L'angélique

1. Grimper jusqu'à 2000 mètres dans les Albères, ou bien sur le Canigou, là où les arbres ne poussent plus, où le vent est souvent violent, où il faisait hier matin à neuf heures -3°, et où l'on trouve des vipères cachées sous les rochers.
2. C'est là que l'on doit chercher et que l'on peut trouver l'angélique, une plante à grosse tige, sa tige ressemble un peu à celle de la rhubarbe. Ici, la tige était déjà coupée par Jeannot, voici donc la tête de la plante, celle-ci n'est pas utilisée dans la cuisine.


 
3. Couper les tiges et ôter délicatement avec un couteau la peau, comme l'on fait pour la rhubarbe.
4. Effiler les tiges en fines lamelles, les disposer dans un saladier avec de l'eau et des glaçons, laisser une bonne heure dans le frigo.

 
5. Servir en entrée avec sel, poivre, huile d'olive de Taybeh.
Et l'on est gavé de vitamines C !
 

 


Le sirop de fleurs de sureau

1. Ceuillir, au petit matin chaud et ensoleillé, une bonne vingtaine de fleurs de sureau dans son jardin en Auvergne. Les emporter par 28° (il faut donc une glacière) jusqu'à Perpignan. Enlever les grosses tiges et mettre dans un grand bacquet d'eau : les fleurs et un citron non traité (merci Jacquie et Jeannot, ils ont un superbe citronnier !) et laisser reposer 48 heures dans le frigo.

2.Après 48 heures, passer le jus dans une passeoire et bien presser le citron.

3. Calculer 1/4 Kg de sucre pour un litre de jus, ainsi que le jus d'un citron.

4. Amener à ébullition, en mélangeant régulièrement. Après un bouillon, mettre en bouteille à gros goulot. Fermer aussitôt.

Si l'on entend le "cloc" au refroidissement, on peut garder ce sirop longtemps. Très bon très frais, allongé avec de l'eau ou en kirr avec du vin blanc.



 Et maintenant, je me replonge dans dans les cartons !

Partager cet article

Repost 0
Published by Une Flamande à Perpignan - dans Couleurs
commenter cet article

commentaires

caropassions 12/04/2010 12:47


je retiens ta recette super super !!! bientôt aussi le temps des coquelicots, j'espère avoir le temps cette année de faire du sirop !


Roseemimie 27/06/2009 19:21

MA chère Marie tu m'étonneras toujours !!! J'ignorais que l'on pouvait servir du sureau avec du vin blanc. N'as tu pas vue les fleurs de sureau ici ? Une autre recette mais médicinale lorsque tu as les yeux collés ou un problème aux yeux une infusion de sureau passée avec un coton sur les yeux les guérit de tous les maux...
C'est vraiment dommage que l'on n'ai pas continué à ce voir !!! Je le regrette infiniment et je pense à toi tous les jours en voyant le mail que je reçois tous les matins...
Je te souhaite que du bonheur dans ta nouvelle vie, tu n'étais pas faite pour cette région et je le comprends o combien !!!
J'irai peut être au Puy en Octobre pour le couvige je te le redirai on pourrait se revoir là bas tu y verras des merveilles mais de pas de Bruges...
Gros gros bisousssss
Mimie

Elisabeth F 26/06/2009 10:35

Je suis venue rattraper mon retard culturel que j'aime tant en venant chez toi... la connexion semble tenir j'apprécie... Beaucoup de beaux textes et d'images le tout passionnant, merci Marie... J'ai aperçu une maison aux volets bleus qui ressemble comme une cousine à la mienne ! Je t'embrasse, à bientôt.

Fée des Brumes 25/06/2009 22:24

L'angélique est bien une spécialité d'ici très recherchée, que l'on appelle coscoll en catalan ... Va-t-elle te manquer cette angélique ? Joli lien culinaire entre le présent et le futur !

Une Flamande à Perpignan 25/06/2009 22:30


Je n'ai pas osé l'écrire, mais en effet, les catalans appellent l'angélique le couscouille... enfin, bon, je ne vais pas descendre au bas de la ceinture... je ne suis pas catalane...


Marie-Anne 24/06/2009 13:11

Oh la grosse faute dans mon dernier commentaire : j'en suis rouge de honte ... enfin pas trop : je fais tout trop vite car beaucoup de travail et comme je regarde ton blog à la BU !!! - ça me distrait agréablement - voilà voilà ...
Re bises

Une Flamande à Perpignan 24/06/2009 15:02


T'inquiète, on ne voit pas les fôôôtes quand on reçoit du courrier sympa !


Marie-Anne 24/06/2009 12:51

Il en restera du sirop de sureau pour les vacances à Poënat cet été ? Je pourrais t'en donner des dizaines de beaux et solides cartons(enfin pas toujours !) pour ton déménagement si j'habitais plus près et pourrais même t'aider : les déménagements, ça me connais à la BU !!
Bises et à bientôt sous le soleil auvergnat.

Une Flamande à Perpignan 24/06/2009 15:02



Nous avons déjà vidé une bouteille ! La deuxième et dernière, je la garde pour Poënat et Clermont. Pour fêter les vacances, les changements et tout ça ensemble !



Christine 22/06/2009 21:34

Des recettes inhabituelles - je ne connaissais pas du tout
bon courage pour les cartons
à bientôt

Une Flamande à Perpignan 24/06/2009 15:01


Merci ! Il en faut, il fait tellement chaud, ces jours-ci.


vero 21/06/2009 18:45

merci pour cette recette je suis envahie de sureau
véro

Une Flamande à Perpignan 24/06/2009 15:00


Alors, au travail ! Tu ne seras pas déçue, et en plus, c'est très peu sucré. Par cette chaleur c'est un vrai délice.


amour du temps passé 18/06/2009 14:34

super!!je ne connaissais pas!!et tu as aller ou en auvergne?
biz
véro

Une Flamande à Perpignan 19/06/2009 17:54


Nous habiterons à 80 kms au sud de notre maison, à Clermont-Ferrand !


MadameT 18/06/2009 06:18

Alors je viens dire ce qu'il faut à la jeune fille qui passe son bac cette année!!!!
j'espère que tout ira bien, que le stress sera maitrisé...

Bises douces à tous....

Une Flamande à Perpignan 19/06/2009 17:55


Merci, elle est revenue tout sourire, tant mieux !