Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 20:18

L'été dernier, Matthias et Béatrice ont participé à un pèlerinage en Palestine. Voici quelques photos qu'ils ont prises, accompagnées d'un message de Béatrice.  

L’huile d’olive de Taybeh 
 
undefined






















Un beau village est perché sur les collines de Palestine : Taybeh.

Ce village existe depuis des milliers d’années, mais il n’est inscrit sur aucune carte routière, il est totalement isolé, contrairement aux colonies israéliennes neuves de deux ans qui se sont installées aux alentours de Taybeh.

Taybeh est un village en majorité chrétien. Trois prêtres  palestiniens exercent dans ce village : le prêtre melkite (gréco-catholique), le prêtre orthodoxe, et le père Rahed, prêtre catholique. Toute la population, ainsi que les familles musulmanes, vivent en parfaite harmonie.

Les jeunes de Taybeh essayent de quitter leur village natal pour chercher un travail plus profitable et une vie moins dure. En effet, les habitants de Taybeh voient se construire sous leurs yeux, dans leur jardin, le mur. Ne voulant pas que ce village, dont la totalité des habitants sont croyants, se dépeuple, le père Rahed, que j’ai eu la chance de rencontrer, fait tout son possible pour leur trouver du travail.

Sa plus grande réalisation a été de créer « l’huile d’olive de Taybeh ». 1500 oliviers sont la fierté du village, la moitié des familles gagne sa vie grâce à ces magnifiques oliviers.


undefined

Taybeh signifie la bonne, l’excellente, l’huile d’olive de Taybeh est donc une excellente huile d’olive. Je l’ai goûtée, elle l’est !

N’hésitez pas à acheter l’huile d’olive de Taybeh, vendue 6,20 € dans la plupart des supermarchés. Si vous ne la trouvez pas dans les rayons, demandez à la direction, ils feront une commande. Vous ferez ainsi une bonne affaire tout en aidant les habitants de Palestine.


undefined 

 

Et Matthias a trouvé un site que je vous conseille aussi d'aller visiter :


"Coucou chuchu,

J'ai trouvé un truc incroyable !

Va sur cette adresse:

http://www.altereco.com/Bienvenue.php

Clique sur "produits"

Clique sur "huiles d'olive"

Surprise!!!!

Quand tu auras cliqué sur l'huile de ton choix,

en bas clique aussi sur "Vidéos producteurs".

Après :

Clique sur « producteurs » : à lire absolument !

Zoubis !

Matthias"

 

 

undefined
 























Ici, les oliviers ont été pris en photo sur le « Mont des Oliviers » lieu où Jésus a prié le Jeudi Saint.

 

 

 

Repost 0
Published by Une Flamande à Perpignan - dans A ne pas manquer
commenter cet article
23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 17:55

 

undefinedIsabelle et Hakimi, le chauffeur de Béatrice quand elle avait deux ans (voir la photo ici-après)

Isabelle est une amie de longue date. Lorsque nous habitions au Yémen, de 1992 à 1995, elle est venue une première fois pour nous rendre visite et voyager avec notre amie commune Myriam. Depuis lors, Isabelle est tombée amoureuse du pays, elle y revient chaque année et plusieurs fois par an, comme guide spécialiste de ce pays merveilleux. Isabelle la blonde flamande est devenue la coqueluche du Yémen. Elle connaît le pays comme sa poche, est accueillie dans les familles, et elle a appris l’arabe.

Lors de l’attentat la semaine dernière, Isabelle était dans le sud du pays avec un groupe et sa maman de 80 ans.

Nous avons reçu d’elle un message par mail, une sorte de « lettre ouverte » à tous ses amis en Belgique.

Pour lire sa lettre traduite en Français, descendez.
Les photos qui suivent datent de notre vie au Yémen. 

 
undefined"On y va maintenant ?" demande Hakimi le chauffeur. "Pas on y va", répond Béatrice.
 


Hallo allemaal,

Ondertussen nog steeds in Jemen, het land dat nu door vele Belgen waarschijnlijk verafschuwt wordt. Mijn eerste dag volledig vrij na een maand rondleiding en rondreizen.

Vreselijk wat gebeurd is, zowel voor de Belgen als de Jemenieten. Wat een ellende een paar idioten kunnen veroorzaken. Families die treuren, een vakantie die veranderd is in een drama en een zwarte toekomst voor alle mensen die hier van toerisme leven.

Idiote moordenaars, zo worden de daders ook door de meeste Jemenieten aanzien. Sinds vrijdag uiten bekenden maar ook onbekende passanten op straat, hun excuses voor het gebeurde en heten ze ons nog meer dan anders welkom, sommigen leggen er de nadruk op dat wat gebeurd is in tegenstrijd is met de Jemenitische gastvrijheid en de islam en dat zulke moordenaars geen moslims zijn ook al zien die zichzelf wel zo.

Jemen is nu waarschijnlijk dagen na elkaar in het nieuws geweest, ik ben zelf opgebeld geweest door Radio 1 en was te horen vrijdag tussen 19 en 20u, zoals sommigen onder jullie al wisten.  

Volgens sommigen was de reactie van De Gucht alles behalve en zonder enige voorkennis. Ik heb hier reeds geprobeerd om het nieuws van de vorige dagen op te halen maar het is me nog niet gelukt.  Van hieruit wordt alles anders beleefd dan in België

Op het moment van de moorden waren wij in Taiz, veilig en ver van de plaats van het onheil waar we wel enkele dagen eerder geweest waren.

Vannacht zijn mijn moeder en de andere 3 vertrokken na een fantastische reis in dit ``gevaarlijke land``. Mijn moeder heeft enorm genoten en is heel blij dat ze dit land bereisd heeft. 2 maand voor ze 80 wordt heeft ze gekampeerd in de woestijn en geslapen in een primitieve open hut op `t strand aan de Indische Oceaan, weinigen zullen het haar nadoen op die leeftijd. Voor mij was het ook heel bijzonder met haar hier rond te reizen.

Het gevaarlijkst hier is eerder het verkeer en niet de mensen. Idioten lopen overal rond, ook in Belgie. In Brussel zitten mensen die vrijwilligers ronselen om zich te exploderen in Irak, Londen kende een aanslag, Madrid ook..., is dat een reden om Londen en Madrid niet meer te bezoeken?? Terroristen zitten jammer genoeg overal in de wereld...

Met alle respect voor de slachtoffers maar ik raad reizen naar Jemen nog steeds niet af.

Jammer genoeg zal het nu annulaties regenen, Amarant heeft me al laten weten dat ze de geplande reis ( in november!) cancelen, ...wie volgt?

Ik blijf hier normaal gezien tot 3 februari, wat ik ga doen weet ik nog niet, ik ging normaal gezien de streek tussen Hadramaut en Oman verkennen maar dit is nu misschien wat moeilijk.

Misschien verander ik mijn vlucht, misschien ook niet...

Vele groetjes en wees aub niet ongerust, ik voel me hier heel veilig.

Isabelle


En montant au-dessus de Taez



Bonjour tout le monde,

 

Pour l’instant, je me trouve toujours au Yémen, ce pays sans doute détesté à présent par de nombreux  Belges.

Après un mois de guide, j’en suis à mon premier jour de vacances.

Ce qui est arrivé est atroce tant pour les Belges que pour les Yéménites. Une poignée de terroristes a provoqué le malheur de tous. Des familles en deuil, un voyage transformé en drame, et l’avenir sombre pour les gens qui vivent ici du tourisme.

Des meurtriers sauvages, ainsi sont-ils considérés par la plupart des Yéménites. Depuis vendredi, les personnes dans la rue nous interpellent pour nous témoigner leur sympathie et pour  s’excuser de ce drame. Plus que jamais ils nous souhaitent la bienvenue. Certains insistent que l’hospitalité yéménite et l’Islam n’ont rien à voir avec ce qui s’est produit, que ces meurtriers ne sont pas de vrais Musulmans même s’ils se disent ainsi.

Le Yémen a dû être pendant plusieurs jours à la Une des informations, on m’a appelée par Radio I et j’ai parlé vendredi entre 19 et 20 heures, certains d’entre vous m’ont entendue.

D’après certaines personnes la réaction de De Gucht était en dessous de tout et sans aucune connaissance de la question. Ici, j’ai déjà essayé de rattraper les infos des jours précédents mais je n’en suis pas encore parvenue. D’ici tout est vécu différemment qu’en Belgique.

Au moment de l’attentat nous étions à Taëz, en sécurité et loin de l’endroit du drame où nous étions quelques jours avant.

Ma mère et ses trois amies ont quitté le Yémen cette nuit, après un voyage extraordinaire dans ce “pays dangereux”. Ma mère a vécu des moments merveilleux, elle est très heureuse d’avoir pu visiter ce pays. Deux mois avant son anniversaire de 80 ans, elle a campé dans le désert, dormi dans des funduk, dans des huttes ouvertes traditionnelles sur la plage devant l’Océan Indien. Peu de personnes voudront suivre son expérience à son âge.

Pour moi aussi, voyager avec elle a été formidable.

Le plus dangereux ici ce sont plutôt les déplacements. Partout il y a des gens dangereux, même en Belgique. A Bruxelles il y a des gens qui agressent des musulmans. Londres a eu des attentats, Madrid aussi… Est-ce une raison pour ne plus visiter Londres et Madrid ? Il y a malheureusement des terroristes dans le monde entier.

Je respecte le point de vue des victimes, de leur famille, mais je ne déconseille pas de faire un voyage au Yémen. Il y aura malheureusement de nombreuses annulations, « Amarant » m’a déjà fait savoir que le voyage en novembre est annulé…

Je reste ici jusqu’au 3 février, je devais normalement explorer la région entre le Hadramaout et Oman, ce sera probablement difficile en ce moment. Je changerai peut-être mon vol, mais peut-être pas…

Je vous salue tous, ne soyez surtout pas inquiets, je me sens en complète sécurité.

Isabelle


undefined
Après 7 heures de pistes, trois heures de marche vers Bukur. Béatrice dans les bras de son père
Sur la route de Saa'da vers le nord, à la frontière avec l'Arabie Saoudite
Avec notre ami Pascal Escudié, mort deux ans plus tard.
Repost 0
Published by Une Flamande à Perpignan - dans A ne pas manquer
commenter cet article