Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2008 5 11 /01 /janvier /2008 17:15
La Belgique a toujours été un pays d’accueil pour les exilés, les proscrits : ouvriers, artisans, intellectuels, poëtes, tous artistes confondus et bannis des pays voisins. (Vooral uit Frankrijk)
Déjà avant 1830, on surnommait les provinces du futur royaume « l’auberge des princes en exil ».
Pratiquement exilé de France,  Maurice Béjart a  trouvé refuge en Belgique, où ses ballets à l’époque trop audacieux pour les cercles traditionnels de Paris ont été reconnus et encouragés. 
Au Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles, son « Sacre du Printemps » a rencontré un triomphe enthousiaste et a été le tremplin de ses futures chorégraphies reconnues par le monde entier.
Le documentaire « Vous avez dit Béjart ? » filmé du vivant du danseur m’a appris un peu plus sur cet artiste d’une grande culture et dont la célébrité n’a pas altéré la modestie, et m'a révélé chez lui une grande générosité.
Les vagues ont façonné la figurine de bois flotté que voici. Nous l’avons ramassée un jour sur la plage de saint Cyprien. Ce morceau de bois résume pour moi les années créatives de Maurice Béjart et les recherches inlassables qu’il a faites sur les sujets de tout ses ballets. 
                                                                                                                               
 undefined

Béjart et les vagues
 
- « Béjart ! Vous avez dit Béjart ? » Un film en DVD de Serge Korber, présenté par le Béjart Ballet de Lausanne.
- Les réalisations du Béjart Ballet de Lausanne : http://www.bejart.ch

Partager cet article

Repost 0
Published by Une Flamande à Perpignan - dans Lectures et films
commenter cet article

commentaires

Sert Jacqueline 13/01/2008 15:31

Pardon , il faut lire bien sûr " qui n'attendent pas ..."

Sert Jacqueline 13/01/2008 15:25

Oui ,ce bout de bois méritait bien un piédestal .
Merci aux flots de la mer d' avoir sculpté , façonné cette oeuvre et merci à celle qui a su voir au-delà de l'inerte cette " pépite d' Eternel " offerte par cette mer, carrefour des continents européen, asiatique et africain .

Juste une citation de Maurice Béjart: " Je n'en finis pas de commencer ma vie . Quand je pense qu'il y en a qui n'attandent pas d'avoir vint ans pour commencer leur mort !