Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2008 6 05 /01 /janvier /2008 13:18
                                                                                       undefined  
§ I – Dirk De Vos, schilder en schrijver
 
Au Consulat de Belgique de Perpignan – où je rends quelques services – je me trouve dans un univers un peu hors du commun, un lieu où flotte une atmosphère qui me plaît. J’y ai rencontré un couple original, « atypique » comme on dit de nos jours.
Madame Agnès Stockman, consul honoraire, est active et dévouée à nous les Belges des P.O. J’attends le moment propice pour vous la faire connaître un peu mieux dans le § II – A.S., plusieurs cordes à son arc.
 
Son époux, Dirk De Vos, est lui aussi, pris par de multiples activités.
Docteur en Histoire de l’art, il a occupé pendant plus de trente ans le poste de conservateur du Groeninge Museum à Bruges. De cette période, il a laissé de nombreux articles et des ouvrages consacrés aux peintres du XVe et du XVIe siècles, en particulier sur Hans Memling et Rogier van der Weyden. Pour avoir une idée plus complète sur les peintres prestigieux de cette époque, Dirk De Vos a sélectionné pour nous une vingtaine de chefs-d’œuvre dont il a fait un inventaire remarquable dans Les Primitifs Flamands. Couronnés de prix, ses écrits ont été traduits en plusieurs langues.
Mais il n’en est pas resté là.
Depuis sa retraite, notre spécialiste s’est retiré sur quelque hauteur des contreforts des Pyrénées où il se consacre désormais à la peinture, mais aussi à l’écriture.
Auteur de romans un peu policiers, surtout fantastiques, il s’est forgé un personnage un brin rêveur, surréaliste, que nous suivons très volontiers dans ses péripéties catalanes.
D.D. - Would-be nous entraîne dans des aventures mystérieuses, des situations bizarres où je reconnais parfois l’humour flamand de mes frères…
Après une lecture assidue et discontinue de son Chagrin du taureau, - j’étais assise au fond d’un café rue des Augustins à Perpignan – je me suis sentie bizarrement décalée dans le temps, transposée dans le fantastique que l’auteur a si bien évoqué.
Je n’en dis pas plus, ni de son Lézard espagnol ou du Meurtre de Matisse, sauf que chacune de ses fictions se déroule dans la région de Perpignan, à Collioure, à Céret, petites villes colorées du Roussillon.
La couleur en peinture… Dirk De Vos est non seulement historien et écrivain. Il nous surprend aussi par ses tableaux. Aurait-il été inspiré mystérieusement par ses Maîtres Flamands ? Aquarelles, huiles, xylographies…
Pour découvrir les oeuvres de Monsieur De Vos, je vous invite à vous rendre au 26, rue Grande la Réal, à Perpignan.

undefined

undefined

undefined 

Partager cet article

Repost 0
Published by Une Flamande a Perpignan - dans Lectures et films
commenter cet article

commentaires

monique 05/01/2008 17:57

J'aime beaucoup ton post, le personnage a l'air d'être très attachant, de plus j'aime bien sa peinture surtout Images d'une corrida. Continue à nous poster ce genre d'article, c'est génial. Bises.